La vache qui pleure

Djanet

Une des gravures les plus emblématiques du Tassili n'ajjer est celle de la vache qui pleure

La fresque montre un petit troupeau de bovidés appelés zébus, espèce très répandue dans l'Afrique subsaharienne.

La légende raconte que ces bovidés ont versé des larmes, car ils ont trouvé leur habituel point d'eau asséché. La gravure est datée de plus de 7000 ans. «On raconte que ces vaches venaient pâturer dans le coin, et il y avait une guelta d'où elles s'abreuvaient. Pendant les périodes de sécheresse, il devenait rare de trouver de l'eau, d'où cette larme qui coule de l'œil de ces vaches. L'artiste a voulu immortaliser cette image en faisant cette gravure.


Partager: